C'est un chantier "challenge" qui m'attendait dans cette maison à Hem ... les murs étaient tellement abîmés qu'une couverture placo était d'ailleurs envisagée : 

interrupteur + mur

Quant à l'escalier, une fois la moquette retirée, le travail de préparation se présentait "virilement" :

escalier 1

 Vue de manière plus panoramique, on se rend moins compte du travail à réaliser : 

vue plongeante entrée

étage 

L'ensemble n'est pas joli mais semble à rafraîchir ... un bon conseil : toujours bien s'approcher des supports que l'on va traiter ...

Pour ce chantier, j'ai commencé par recouvrir les murs d'une impression spéciale pour "vitrifier" le support : il faut travailler sur une surface stable

Une fois les murs secs, j'ai éliminé les reliefs au ponçage et réalisé quelques enduits de rattrappage. 

Puis j'ai choisi de poser une toile épaisse. Je préfère enduire et la toile coûte cher ... mais ici, l'enduit peut faire réagir le support en séchant ... le risque de désordres est trop élevé : il faut "assurer".

Le résultat est satisfaisant : voyez le même mur avec interrupteur à la fin des travaux : 

interrupteur après

 Le reste de l'entrée est devenu beaucoup plus agréable ! 

entréeaprès

Quant à l'escalier, il a tenu toutes ses promesses : décapage thermique + chimique puis ponçage mécanique et manuel ... mais le résultat est là :

montée escalierapres

doublevisuescalieraprès

Au final : un chantier exigeant avec clients reconnaissants. Un contraste saisissant entre l'avant et l'après.